Dégradation des ressources forestières : Le Bénin a perdu plus de 215 mille hectares

 Dégradation des ressources forestières : Le Bénin a perdu plus de 215 mille hectares
Partager

L’état des forêts béninoises est effrayant. L’informe émane du Rapport 2019 de la Banque mondiale. Plus de 215 mille hectares du domaine forestier du pays ont été détruits en moins de 10 ans. « La surface forestière béninoise est passée  de 8,12 milliards d’hectares en 2007 à 7,9 millions en 2016 », a dit Pierre LAPORTE, directeur des opérations de l’institution financière.

« La pratique de l’agriculture extensive, l’exploitation du bois-énergie et du bois d’œuvre, la transhumance, la pratique des feux de brousse constituent les principaux facteurs de ce déclin », indique le rapport d’évaluation portant sur la gestion des forêts classées du Bénin en 2018.

Le directeur des opérations de la Banque mondiale souligne qu’il faut inverser la tendance.


Partager

Toussaint Délofon

Journaliste-Communicant, diplômé du Centre d'Etudes des Sciences et Techniques de l'Information (CESTI).

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez vous à notre Newsletter pour recevoir instantamment
les nouveaux articles par mail